Laumaill2-Lussault: 9 cloches supplémentaires pour le carillon

Laumaill2-Lussault: 9 cloches supplémentaires pour le carillon "tintinabulum"

Cinq nouvelles cloches seront démoulées, en public, au cours du prochain week-end du marché de Noël, au château.

Au cours du week-end passé, quatre cloches ont été démoulées, au château. Elles constituent, avec les trois de l'an passé, les nouveaux éléments du tintinnabulum.

Remplacer le carillon de Douai

« Jusqu'en 2013, nous avons bénéficié du déplacement du carillon de Douai (Nord). En difficulté, l'association régionale qui l'exploitait l'a vendu », révèle Jean-Pierre Giraud, alors maire de Tiffauges. Cette même année, le groupe Ucandri (Hautes-Pyrénées), dont Vincent Laumaillé est président, rachète l'entreprise campaniste Lussault de Tiffauges. « Début 2014, naît de nos rencontres l'idée de fondre une cloche pour animer les vingt ans du marché de Noël, en 2015, dans la perspective de créer notre propre carillon. »

Les contacts sont pris avec le conseil départemental qui précise : « L'investissement du département, qui court sur deux ans, est de 40 000 €. L'objectif est de réaliser, à terme, un carillon pour le château de Tiffauges, qui sera propriété du conseil départemental de la Vendée. » Les cloches ont été coulées par la fonderie Cornille Havard, de Villedieu-les-Poêles, dans la Manche.

Créer un instrument musical

« Avec le lancement de cette réalisation, nous poursuivons trois buts », confie Vincent Laumaillé. Créer un atelier pédagogique de l'art campanaire du Moyen Âge à nos jours. Obtenir un carillon à but d'utilité publique pour le retrouver au marché de Noël et animer les visites du château. Proposer au public des animations gratuites pour petits et grands, ce qui implique l'établissement d'un planning pour la création.

« La réalisation engage un investissement public. Pour la première fois, le conseil départemental a mis en place un partenariat avec l'entreprise. Ce mécénat de compétence à mettre en oeuvre est une première et un financement d'avenir. »

Les caractéristiques des cloches

Sur proposition du conseil départemental, les neuf cloches de cette année portent les noms des neuf tours disparues du château : Éperon, Épinette, Pertuis, Renardière, Ronde, Saint-Vincent, Vendée, Vendôme et Vidame. Elles pèsent entre 25 et 132 kg, pour la plus grosse démoulée ce dimanche, et représentent un poids global de 380 kg.

Les trois cloches médiévales démoulées l'an passé s'appellent la Fête de Noël, la Paix et la Famille. Elles ont toutes en commun un coeur vendéen en décor.

Vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 décembre, le public pourra assister au démoulage de cinq cloches au marché de Noël. Informations sur le site : clochesenfete.com

Source: Ouest-France