Actualité Laumaillé-Lussault : Le campaniste Laumaillé-Lussault, livre la cloche Eugénie-Marie-Henriette à Saint-André-Goule-d'Oie,  avec lien vers Lussault

Actualité Laumaillé-Lussault : Le campaniste Laumaillé-Lussault, livre la cloche Eugénie-Marie-Henriette à Saint-André-Goule-d'Oie, avec lien vers Lussault

Après trois mois de travaux, la cloche numéro deux de l’église de Saint-André-Goule-d'Oie est de retour. Répondant au nom de Eugénie-Marie-Henriette, elle était en réparation dans l’entreprise Lussault de Tiffauges, les anses étant très abîmées. Elle a été fondue en 1893, pèse 650 kg et mesure 1023 mm de diamètre.

La réparation, lancé par la mairie, à bénéficier d’une subvention de 35 % de la part du conseil départemental, au titre de la rénovation du patrimoine. La charge de la commune s’élève ainsi à 8200 € HT.

La cloche vient d’être placée dans la nef de l’église pour une bénédiction prévue par la paroisse Saint-Jan-les-Paillés, le dimanche 22 octobre, à l’occasion de la messe des familles. Puis, elle retrouvera sa place dans le campanile avec les trois autres cloches. Le beffroi, qui est en bois, supporte les quatre cloches qui avaient été fondu par Amédée Bollée Fils à Saint-Jean-de-Braye (45).

Source: Ouest France

Octobre 2017